Tondre ou ne pas tondre ? That is the question

Chaque automne, le bruit des tondeuses retentit dans les écuries. Mais au final, savons-nous vraiment pourquoi nous devons tondre nos chevaux, comment nous y prendre ou encore quel modèle de tondeuse pour chevaux choisir ? La team Cheval Energy répond à toutes vos questions pour que la tonte de votre cheval devienne un jeu d’enfant !

Faut-il tondre son cheval à l’automne ?

La réponse est… ça dépend du travail que vous demandez à votre cheval. Nos chevaux ont en effet la capacité incroyable de pouvoir développer du poil en quantité importante dès que les températures baissent afin de se protéger du froid et de l’humidité. C’est très avantageux pour les chevaux vivant au pré à l’année car cela leur assure une protection thermique naturelle. Mais ça l’est beaucoup moins pour les chevaux au travail. Vous imaginez faire une séance de course à pied avec une grosse doudoune de ski ? Vous n’auriez qu’une envie : vous en débarrasser ! Idem pour nos chevaux lors d’une séance, l’épaisse couche de poils favorisera une forte transpiration et une sensation d’inconfort. La tonte est donc indispensable pour un cheval de sport, ou du moins ayant une activité physique régulière. Premièrement l’absence de poils permettra de faciliter la thermorégulation lors du travail mais surtout facilitera le séchage une fois de retour au box, lui évitant ainsi de tomber malade au moindre courant d’air. Tondre son cheval est donc primordial pour assurer sa santé et son confort au quotidien. Bien sûr, il est hors de question de laisser notre cheval tondu sans protection ! On remplace donc la couche de poils perdue par une couverture (découvrez notre choix de couvertures ici, avec Horseware, Ekkia et toutes vos marques préférées) au box et un couvre-reins (les couvre-reins cheval, c’est ici) au travail, au moins pendant la détente.

Nos conseils pour une tonte au poil !

La tonte d’un cheval ne s’improvise pas, mais pas de panique nous allons tout vous expliquer !

Le geste de la tonte est assez simple, on part toujours de la queue vers les oreilles. Avant d’attaquer, on s’assure que son cheval est parfaitement propre. On prend soin également de s’installer dans un endroit abrité du vent et de la pluie, et le plus calme possible afin de ne pas stresser son cheval. On passe la tondeuse parallèlement à la peau, sans appuyer sur le corps, dans le sens inverse de la pousse du poil. On prend également soin de balayer souvent pour éviter que notre cheval glisse sur les poils au sol.

Bien que les tondeuses pour chevaux soient très maniables, vous pouvez investir dans une tondeuse de finitions qui rendra la tonte des membres et de la tête plus simple et agréable. On pense à faire affûter ses peignes régulièrement (et si possible on se muni d’un deuxième jeu de peignes adapté à sa tondeuse « au cas où »!), car ils s’usent au fur et à mesure, afin d’être sûr qu’ils coupent parfaitement le poil et on n’hésite pas à bien huiler sa tondeuse avec une huile spéciale (plus d’infos ici) plusieurs fois pendant la tonte, afin de lubrifier les mécanismes et éviter de surchauffer le moteur et les peignes.

Avant de passer la tondeuse, on la passe en position « off » sur le corps de notre cheval pour s’assurer qu’il n’en ait pas peur. Petite astuce pour désensibiliser nos chevaux à la tondeuse. Nous pouvons passer une petite brosse à dents électrique sur leur corps fréquemment avant le jour j pour les habituer aux bruits et aux vibrations.

Enfin, pour éviter tout risque d’électrocution on empêche son cheval de marcher sur le fil de la tondeuse. Les fers de nos chevaux étant de vraies lames de rasoir, ils peuvent facilement couper le fil et agir en conducteurs électriques.

Les tondeuses best-sellers de cheval-energy.com

La team Cheval Energy a sélectionné quatre modèles de tondeuses pour chevaux.

Légère (seulement 750g!) et ultra maniable c’est la tondeuse de base à avoir dans sa sellerie. De part sa maniabilité elle permet également aux personnes aguerries d’effectuer les finitions. Plusieurs peignes sont adaptables sur la tête de tonte, permettant une tonte allant de 1 mm, idéal pour les tontes dites « chirurgicales » à 2,5 mm.

 C’est la Rolls des tondeuses sans fils pour chevaux, notamment grâce à son autonomie de deux heures et son réglage de tonte allant de 0,1 à 2mm, mais également par son poids de 990 g avec la batterie, rechargeable en à peine deux heures.

Son niveau sonore est extrêmement faible et elle ne vibre pas, permettant de transformer la tonte en réel moment de plaisir, autant pour le cheval que pour la personne qui tond ! Elle permet aussi d’effectuer une tonte complète, corps et finitions.

La tondeuse est livrée dans une mallette de transport avec tout le nécessaire à son entretien et est garantie 1 an. Pour assurer des finitions vraiment parfaites deux tondeuses de finitions pour chevaux sortent du lot.

Cette tondeuse de finitions n’a aucune sortie d’air et ne dérange absolument pas le cheval. Elle permet d’assurer la tonte aux endroits les plus délicats , comme la tête par exemple mais est également idéale pour de plus grandes surfaces comme les membres. Dotée d’une batterie d’une autonomie de 60 minutes elle est également très légère (seulement 440 grammes). Tout comme la Heninger Xplorer, la tondeuse sans fil Saphir est garantie 1 an.

 

A glisser d’urgence dans sa malle de concours ou sa trousse à pharmacie. Grâce à son fonctionnement sur piles, cette tondeuse de finitions pour chevaux s’emmène partout pour effectuer les dernières retouches avant une présentation ou un concours.

Sa tête de seulement 28 mm permet d’atteindre les endroits les plus difficiles d’accès comme le contour des yeux et les oreilles.

 

Partagez cet article !

2 Réponses à “Tondre ou ne pas tondre ? That is the question

    1. Bonjour Magali,
      Cela dépend du travail de votre cheval. Pour éviter d’avoir à tondre un cheval au pré vous pouvez le couvrir relativement tôt. En faisant cela, votre cheval n’aura pas froid et ne fera donc pas de poil c’est une astuce à retenir qui fonctionne super bien.
      Sinon vous pouvez pratiquer une tonte de chasse et couvrir le cheval correctement afin qu’il n’attrape pas froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *